Aller au contenu principal

Les vignerons du Gaillacois ont toujours eu à cœur de prendre en compte les attentes sociétales et environnementales des consommateurs. Les pratiques viticoles utilisées ont vocation à être durables et surtout respectueuses de l’environnement et de la biodiversité. C’est grâce à ces pratiques durables que les vignerons réussissent chaque jour à produire de vins de qualité totalement en phase avec les attentes du marché et des consommateurs, qui sont à la recherche de qualité

Découvrez nos pratiques viticoles durables pour des vins de qualité

Les techniques de culture respectueuses de l'environnement

Plusieurs techniques de culture existent et sont de plus en présente dans le vignoble de Gaillac avec pour seul objectif respecter au mieux l’environnement et l’Homme. L’agriculture biologique est très présente à Gaillac, les vignerons on en tête leur responsabilité envers le terroir qu’il cultive mais aussi envers le consommateur. Les principaux enjeux de la viticulture biologique sont la gestion des sols et de la fertilité, la protection phytosanitaire (en utilisant des intrants autorisés par un cahier des charges), l’utilisation de produits naturels et minéraux. Outre cette agriculture très engagée, il existe aussi la viticulture en biodynamie, qui prend en compte en plus d’un cahier des charges bien précis les cycles naturels pour le travail de la vigne, l’objectif est de protéger et accompagner la vigne afin d’éviter trop d’interventions sur cette dernière. Enfin la certification HVE (Haut Valeur Environnementale) est très importante à Gaillac avec un engagement du vigneron de certifier l’ensemble de son exploitation sur le développement de la biodiversité, la gestion de la fertilisation et de la ressource en eau, et la mise en place d’une stratégie phytosanitaire.

La vendange et la sélection rigoureuse des raisins

La vendange est le fruit du travail de toute une année pour le vigneron. Avant de récolter les raisins, il est important pour le vigneron de sélectionner au mieux ces raisins pour assurer une qualité de récolte optimale. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour cette sélection minutieuse et rigoureuse comme l’humidité, en effet l’excédent d’eau peut influencer négativement la qualité du moi. Il est important de récolter sur des journées dites sèches. Mais la chaleur est également à prendre en compte, en effet une température trop élevée peut favoriser l’amorce prématurée de la fermentation. La fraîcheur de la nuit est souvent plus propice pour la récolte du raisin, notamment pour les vins blancs et rosés.

La lutte raisonnée contre les maladies et les ravageurs

La lutte raisonnée est de plus en plus présente dans le vignoble de Gaillac, en effet comme pour tous les autres types de cultures, la vigne aussi fait face à des nuisibles. Avec la culture en lutte raisonnée, le vigneron peut utiliser des pesticides et engrais chimiques si et seulement si les ravageurs ou parasites atteignent un certain seuil de nuisibilité. Ce seuil est déterminé en collaboration avec le syndicat de la profession et laboratoires afin de n’éliminer que les parasites nuisibles à la vigne. Cette lutte raisonnée évolue ne même temps que les pratiques et méthodes culturales et elle devrait petit à petit disparaître au profit d’une lutte intégrée qui utilise des méthodes biologiques.

Les pratiques de viticulture biologique à Gaillac

La viticulture biologique est très présente sur le vignoble de Gaillac, c’est une agriculture certifiée qui engage le vigneron à respecter un cahier des charges avec des normes ce qui implique plusieurs pratiques et méthodes culturales comme la fertilisation organique (utilisation de fertilisants d’origine naturelle comme le compost, el fumier…), l’enherbement qui consiste à garder une couverture végétale entre les rangées de vignes pour prévenir l’érosion du sol et toujours dans le but de favoriser la biodiversité. Il faut aussi avoir une gestion de l’eau maîtrisée pour une utilisation rationnelle, prévenir la biodiversité et prévenir les nuisibles. L’agriculture HVE est en totale corrélation avec la viticulture biologique puisque l’HVE repose sur 4 principes majeurs. Cette certification ne repose que sur la préservation de la biodiversité (plantation de haies, création d’habitats naturels…), la gestion de la ressource en eau, la gestion de la fertilisation pour optimiser l’utilisation des engrais. Et enfin une stratégie phytosanitaire globale pour encourager la réduction des produits phytosanitaires avec la mise en place de pratiques alternatives.

Les innovations technologiques au service de la viticulture durable

L’agriculture et la viticulture sont en constante évolution, et pour assurer une production constante et suffisante respectueuse de l’environnement les vignerons ont construit petit à petit une agriculture moderne et digitale. Avec notamment la digitalisation des méthodes de travail et de communication comme la mise en place de plateformes numériques, mais également le suivi des exploitations viticoles via des outils de traçabilité et de cartographie du vignoble. L’intégration dans les vignes d’outils connectés comme des sondes connectées qui permettent de piloter plusieurs types d’interventions. Ces dernières permettent d’enregistrer la température et l’hygrométrie du sol et du feuillage de ses vignes, afin de connaître en temps réel les données et adapter en conséquence les actions du vigneron au niveau de son exploitation. Ces innovations technologiques et  numériques sont importantes pour une viticulture durable et vertueuse

L'importance de la main d'oeuvre qualifiée dans la culture des vignes et le conseil technique pour les méthodes culturales

La viticulture est une agriculture technique, de savoir et de pratiques encore pour beaucoup manuelles. En effet beaucoup d'opérations et de travail sur la vigne sont toujours manuels. Tout au long de l’année le vigneron travaille dans la vigne avec des étapes cruciales comme la période de la taille qui court de décembre à mars. La taille a pour objectif principal d’obtenir de beaux raisins pour la vendange. Pour cette étape de la vie de la vigne, le vigneron peut s’entourer de saisonniers, il est primordial d’avoir une main d’œuvre qualifiée pour réaliser ses travaux qui influent sur la récolte. L’appui et le soutien technique que peuvent apporter les coopératives mais également l’interprofession sont essentiels à toutes les étapes de vie de la vigne et pour le vigneron aussi afin de s’assurer de prendre les bonnes décisions.

Raisin
Recevoir nos offres
Soyez informés en avant-première de toutes nos offres, actualités et nouveautés.
4.6/5
5/5

Parfait merci pour le magnum en cadeau

Posté le 20 février 2024
5/5

De la commande à la livraison, tout s'est très bien passé.

Posté le 20 février 2024
5/5

Correspond à ma commande et livraison rapide

Posté le 20 février 2024
5/5

Livraison rapide

Posté le 20 février 2024
5/5

Respect des conditions de vente et des délais de livraison

Posté le 19 février 2024
5/5

Bon produits livraison rapide

Posté le 19 février 2024
Back to top